Blogging shopping

480 pages, 4 kilos, 388 photos noir et blanc, Inferno/L’Enfer de James Nachtwey, c’est Virgile qui mène Dante à un tour du monde des conflits de la planète pour un voyage où jamais personne ne sort indemne. Ni le photographe, ni les « sujets » qu’il immortalise, au sens propre et noble du terme, ni les spectateurs. Ces derniers constituent le dernier degré d’une chaîne tendue entre la volonté de témoigner, celle de survivre et celle de ne plus pouvoir dire « nous ne savions pas » en sept cercles, chapitres et pays. Chaque cliché est un authentique tableau dont il émane une force et un magnétisme dramatiques qui remuent ciel et terre et tord encore les boyaux longtemps après avoir reposé ce pavé indispensable.

****************************************************************

Subway Art, Paris Tonkar, Kapital. La trilogie va devoir accepter la concurrence d’un petit dernier dont la naissance a depuis longtemps dépassé le terme pour mieux débarquer avec des mensurations de poupon nourri aux hormones de croissance et dont Karim *Wild*War* Boukercha est le papa.  400 pages, 1000 photos, un pan entier de l’histoire du graffiti parisien (et donc français) défile et devrait démanger d’anciens vandales rangés des voitures. 39€ le laisser-passer pour la première classe avec possibilité de mettre vos pieds sur les banquettes et un coup de fraiseuse sur les vitres de votre rame favorite. Par procuration.

****************************************************************

En 360 clichés, l’oeil du brésilien fait le tour du monde des exodes planétaires avec une touche qui lui est désormais propre, mêlant beauté, engagement, empathie et drame. 360 degrés, soit un tour complet sur l’Homme, une « révolution » au sens propre mettant en lumière le désarroi de populations chassées de leurs terres et à la recherche d’une paix que Salgado ne parvient jamais à déceler sur leur visage. Leur futur est ailleurs, dans l’errance, quelque part entre notre pupille et l’oubli.

****************************************************************

Après l’herpès du 15 août, Vîrus partage sa blennorragie avec une générosité certaine en crachant un 31 décembre encore plus maîtrisé que son prédécesseur. Banane à la console, Tcho à l’image et  le BVSC chie dans les bottes de toute la basse-cour proprette de ton rap francophone. Ah, et c’est gratuit.

****************************************************************

Paris XVIII, Paris la nuit, un nom tout droit échappé d’un titre de prophète new-yorkais, un artwork (et un clip ci-dessous) encore une fois cuisinés par Tcho le légiste au scalpel rouillé, un groupe qui pue la peine capitale en majuscule… Les Règles de l’Art, c’est un peu le premier essai de Carl Lewis au championnat UNSS de ton collège. Moite, convivial comme une cellule à Emerald City, bienvenue non pas chez Zahia mais chez Stamina avec Freez et Emoaine au micro et Chilea’s Music ou Nodey & Omar notamment à la baguette. Indé bandant, vas-y viens.

******************************************************************

Braquage en YZ aura un successeur. En attendant États-Unis d’Afrique avec Hype, Sazamyzy, Zesau, Shone et Bolo courant 2011, le duo bondynois devrait loger (gratuitement) le projet GB Paris Vol 1 dans vos barillets au mois de mai avec Eezeum l’illuminati ivoirien et Steve Below. Le tracklist est déjà trouvable quelque part dans le Val d’Oise. Billet déductible d’impôts et susceptible de financer l’Ipad et le maillot du Barça qu’Hype va m’offrir, déconnez-pas, téléchargez les mecs.

******************************************************************

Toulon, pour moi, c’est Un brin de haine. Roberto Succo en cavale. Ou RC Toulon – CABBG en 91 à Mayol. Du sang, du sang et encore du sang. Vous reprendrez bien un peu de son ? Pour toucher le Pacemaker- The fuckin’ Indoor-Album de Fitzroy, ça se passe ici, ici et ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s